WSSP 600

#WSSP – 2021, enfin l’année de Cluzel en WorldSSP ?

Triple vice-Champion, trois fois troisième, 20 victoires, 53 podiums… mais le titre échappe encore à Jules Cluzel.

En 2021, Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) disputera sa neuvième saison en Championnat FIM World Supersport et, après avoir terminé vice-Champion à trois reprises et troisième à trois autres occasions, le Montluçonnais se lance à nouveau à la chasse sur cette couronne insaisissable. Avec 20 victoires et 53 podiums, il est le pilote le plus performant de la catégorie sans avoir décroché de titre, 2021 pourrait-elle être son année ?
 
En finissant deuxième à six reprises et sept fois parmi les trois premiers au cours des huit premières courses du calendrier avant de se blesser à la jambe au Round de Teruel, Cluzel a affiché une régularité remarquable derrière Andrea Locatelli, qui a dominé les débats. Bien que Cluzel ne soit pas parvenu à monter sur la plus haute marche pour la deuxième fois seulement de sa carrière, il envisage de rebondir en beauté pour 2021.
 
« C’est seulement la deuxième fois de ma carrière que j’officie aussi longtemps dans une équipe, a déclaré Cluzel au sujet de nouveau défi. Je suis vraiment heureux d’être de retour, c’est comme ma deuxième famille maintenant. Nous nous connaissons très bien et c’est toujours bon d’œuvrer aux côtés de personnes qui vous comprennent bien. J’ai hâte de reprendre ce travail pour 2021. »
 
« Je pense que 2020 a été une bonne année pour moi en termes de rythme. En 2018, j’ai aussi réalisé une bonne saison sur la Yamaha R6 et j’ai manqué le titre de justesse par manque de chance. C’est certain, si vous comparez 2019 à 2020, j’étais bien meilleur, plus régulier et je n’ai pas du tout commis d’erreur. La seule fois où je n’ai pas figuré parmi les trois premiers, c’est lorsque j’ai redoublé d’efforts pour battre Locatelli au Portugal. »
Locatelli a rejoint le WorldSSP et s’est immédiatement imposé comme le pilote à battre. L’Italien s’est adjugé 12 victoires en 15 courses, ainsi que toutes les pole positions et les tours les plus rapides jusqu’à la première manche en Catalogne. Bien qu’il ne soit pas parvenu à triompher, Cluzel a tout de même terminé quatrième du général malgré une fracture de la jambe. Il tient donc logiquement le rôle de favori cette année encore.
 
Mais pour 2021, il courra aux côtés d’un nouveau coéquipier en la personne de Federico Caricasulo, son rival pour le titre en 2019. « J’ai encouragé de compter quelqu’un comme Federico dans l’équipe pour cette année, a poursuivi Cluzel. C’est toujours très bien de compter quelqu’un à vos côtés qui peut aider à tirer le team et vos performances personnelles encore plus haut. L’expérience et la régularité des moteurs seront la clé pour aller de l’avant. Intégrer Federico dans l’équipe et disposer de données solides est quelque chose de très important. »
 
L’optimisme affiché par le pilote du GMT94 s’accompagne toutefois d’une certaine appréhension. Cluzel, qui se remet de sa blessure, se montre prudent quant à ses chances et à son statut de favori : « C’est toujours compliqué de gagner et il est évident que 2021 sera également difficile avec beaucoup de prétendants au départ, a indiqué Cluzel. Je ne veux pas trop me focaliser sur des objectifs spécifiques, parce que beaucoup de choses peuvent changer, mais je vais juste pousser aussi fort que possible et me concentrer sur la saison dans son ensemble. »
 
« Je travaille dur pour être en forme et le bon point pour moi est qu’il reste encore beaucoup de temps avant la première course. J’ai également pris le temps de me détendre et de me ressourcer cet hiver. Je pense que l’erreur que j’ai commise en 2020 a été de m’entraîner trop intensément durant les confinements, et en juillet/août, j’étais très fatigué mentalement et physiquement. La préparation est de plus en plus intense désormais, mais je sais que la saison est longue et que je dois me ménager autant que possible. »
Source : www.worldsbk.com
 

Comment here