MOTO GP

#MOTOGP – GRAND-PRIX DE FRANCE MOTOGP – FABULEUSE VICTOIRE D’ENÉA BASTIANINI

Rédacteur : Patrick BERTINEAU

Magnifique victoire du pilote italien Enéa BASTIANINI #23 qui remporte le Grand-Prix de France MotoGP sur le circuit Bugatti Le Mans devant plus de 110.000 spectateurs. Le pilote français Fabio QUARTARARO #20 assure une 4ème place devant Johann ZARCO #5.

Parti de la 5ème position sur la grille de départ, Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) a réalisé une course parfaite et crédite 3 victoires sur les 7 premières courses de ce championnat du monde MotoGP 2022. Auteur d’un excellent départ, Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo) termine en 2ème position devant Aleix ESPARGARO #41 (Aprilia Racing).

La 7ème manche du championnat du monde MotoGP s’est déroulée en France sur le circuit Bugatti Le Mans devant un record d’affluence du public. Plus de 110.000 spectateurs se sont réunis pour cette seule journée du dimanche 15 mai 2022. Une excellente météo est venue couronnée l’ensemble des 3 jours de ce week-end fantastique.

A l’issue des courses Moto-3 et Moto-2, l’ensemble des pilotes MotoGP ont pris le départ à 14 heures pour 27 tours devant un public totalement conquis et fier de retrouver cette ambiance hors du commun après 2 années à huit clos.

Dès le premier virage, c’est le pilote officiel Ducati Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo) qui réalise le holeshot suite à un départ canon!

départ Grand Prix de France motogp

Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy) ne réalise pas un bon départ et se retrouve en 8ème position mais parvient rapidement à dépasser Marc MARQUEZ #93 (Honda Repsol). L’autre pilote français Johann ZARCO #5 (Ducati Pramac) parti en 9ème position a également fait un départ hésitant : rappelons qu’il a été pénalisé de 3 places suite à une gêne sur Pol ESPARGARO #44 (Honda Repsol). A la fin du premier tour, dans le virage du raccordement, Marc MARQUEZ #93 (Honda Repsol) effectue un dépassement osé sur Takaaki NAKAGAMI #30 (Honda LCR) et Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy). Dès ce premier tour, le classement devient : P1 = Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo) – P2 = Francesco BAGNAIA #63 (Ducati Pramac) – P3 = Aleix RINS #42 (Suzuki Ecstar) – P4 = Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) – P5 = Joan MIR #36 (Suzuki Ecstar).               P9 = Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy)  –  P10 = Johann ZARCO #5 (Ducati Pramac).

Au début du 3ème tour, Aleix RINS #42 (Suzuki Ecstar) chute dans la chicane Dunlop suite à une sortie de piste à haute vitesse dans le virage 1. A l’avant, le 2 pilotes officiels Ducati Lenovo Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo) et Francesco BAGNAIA #63 (Ducati Pramac) font cavaliers seuls. Pendant ce temps, Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy) remonte sûrement en 6ème position après un dépassement sur Marc MARQUEZ #93 (Honda Repsol)

Quartararo

Dans le 4ème tour, Francesco BAGNAIA #63 (Ducati Pramac) s’empare de la tête de course dans le virage du Musée grâce à un rythme supérieur (1’31″778) à Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo).

Dans le 5ème tour, Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) remonte sur les 2 hommes de tête en réalisant le meilleur tour en courses provisoire. Dans le 7ème tour, Raul FERNANDEZ #25 (KTM Tech3) chute : week-end noir pour le Team Français Tech3 qui ne marque aucun point car Rémy GARDNER #87 avait chuté en début de course. Déterminé, Johann ZARCO #5 (Ducati Pramac) dépasse Takaaki NAKAGAMI #30 (Honda LCR) et pointe à la 8ème position avec un chrono de 1’32″3 puis en 1’32″1 qui devient le meilleur tour en course.

Johann ZARCO

Dans le 12ème tour, Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) s’empare de la 2ème position suite à un dépassement au frein dans le virage du « garage vert ». En fin du 15ème tour, c’est Joan MIR #36 (Suzuki Ecstar) qui chute dans le virage du « raccordement » : week-end noir également pour le Team officiel Suzuki qui annonce la fin de son engagement en fin de saison 2022.

chute Joan MIR

A 11 tours de la fin de course, le classement provisoire est ainsi =

P1 = Francesco BAGNAIA #63 (Ducati Pramac)

P2 = Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing)

P3 = Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo)

P4 = Aleix ESPARGARO #41 (Aprilia Racing)

P5 = Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy)

Dans la foulée, Johann ZARCO #5 (Ducati Pramac) fait l’intérieur à Marc MARQUEZ #93 (Honda Repsol) dans le virage de la « Chapelle » et prend donc la 6ème position mais reste loin du pilote en 5ème position.

Johann ZARCO

Triste saison 2022 pour Jorge MARTIN #89 (Ducati Pramac) qui chute au « chemin aux boeufs ».

A 7 tours de la fin de course, Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) réalise un magnifique dépassement sur Francesco BAGNAIA #63 (Ducati Pramac) en faisant l’extérieur dans la courbe Dunlop pour une courte durée car Francesco BAGNAIA #63 (Ducati Pramac) prend l’intérieur dans le virage de « la Chapelle » mais s’écarte dans le virage du « Musée » où Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) reprend la tête de course. Le public exulte en bord de piste!! Mais ce n’est pas fini car le pilote officiel Duacti perd l’avant de sa moto dans le virage du « raccordement ».

Chute Bagnaia
chute de Francesco Bagnaia dans le virage du raccordement

Dès lors, Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) est seul en tête avec plus de 2 secondes d’avance sur ses poursuivants Jack MILLER #43 (Ducati Lenovo) et Aleix ESPARGARO #41 (Aprilia Racing). En 4ème position, Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy) donne le meilleur de lui même pour tenter un dépassement sur Aleix ESPARGARO #41 (Aprilia Racing) mais il perd du temps en sortie de virage.

Dans les tours, les positions resteront ainsi et c’est en grand vainqueur que Enéa BASTIANINI #23 (Ducati Gresini Racing) franchit la ligne d’arrivée.

victoire bastianini

A l’issue des 27 tours de course, le classement final est le suivant =

classement général motogp grand prix de france

Fabio QUARTARARO #20 (Yamaha Monster Energy) est au pied du podium mais marque tout de même de gros points lui assurant sa position de leadership. Johann ZARCO #5 (Ducati Pramac) se classe à la 5ème position malgré qu’il soit parti en 9ème position et un départ « encore » très moyen.

7 pilotes n’ont ralliés la ligne d’arrivée.

Le classement général du championnat est le suivant =

 

 

 

 

 

Comment here