Actus Divers

#NouveautésMoto #SalonDu2RouesLyon – A peine arrivées en France, les motos de CCM Motorcycles sont déjà très convoitées !

 

 

 

250 demandes d’achat sont déjà arrivées pour la France et Stéphane me confie qu’il a déjà plus de 30 demandes en deux jours sur place à Lyon. Le succès est donc déjà au rendez-vous. Les motos fabriquées chez CCM sont forcément des motos commandées, me dit-il.

Pour rappel, le client se connectera au site web CCM pour configurer et personnaliser sa moto : hauteur du guidon, choix de couleur du T de fourche ou des roues, le type de selle, la couleur du réservoir etc… Ce qu’attendent les clients dans la tendance Neo Retro aujourd’hui en fait. Il ajoute : « 6 ou 8 mois après la commande, la moto sortira de la chaine dans la configuration choisie. J’y croie vraiment, je suis fan de la marque, du produit. Les premiers retours sont très positifs. J’ai reçu en deux jours trente mails de clients qui veulent acheter la moto. Le châssis est top avec le cadre fait main ou l’on voit les soudures, le moteur est moderne, ça freine bien, c’est très looké. Je pense même que je n’en aurai pas assez pour toutes les demandes, je vais me faire engueuler. »

C’est tout ce qu’on te souhaite Stéphane, de ne pas en avoir assez, pas de te faire engueuler. Ça démarre déjà très fort ici à Lyon ce week-end ces quelques minutes passées sur le stand. Les motos attirent, les smartphones sont de sortie, certains nous ont dit être venus spécialement pour CCM. De bonne augure pour la suite, sans aucun doute. On viendra te voir avec plaisir au showroom pour un essai.

Toutes les infos sur le site web CCM https://www.ccm-motorcycles.com/ et sur la page Facebook CCM Motorcycles France https://www.facebook.com/ccmmotorcyclesfrance/

Texte : Anthony HOCHET

Photos : Patrick Bertineau pour infos-motopiste.fr

 

#NouveautésMoto #SalonDu2RouesLyon – A peine arrivées en France, les motos de CCM Motorcycles sont déjà très convoitées !

Exposées sur le stand CCM pour le Salon du 2 roues de Lyon (14 au 17 mars 2019) jusqu’à dimanche soir, les motos débarquées de Bolton pour conquérir le marché français, italien, espagnol et allemand, remportent un franc succès. Entretien avec Stéphane MEZARD, le représentant français de la marque, nommé Chief Executive Officer :

Stéphane MEZARD, pilote français connu et reconnu (Supermotard, endurance, team LMD63, Ultimate entre autres…), qui a d’ailleurs été pilote d’usine pour la marque anglaise il y a vingt ans, était évidemment l’homme qui connaissait le mieux la marque et la famille Clews pour être le représentant et le distributeur CCM en France.

Il m’explique d’abord comment l’histoire a débuté : « J’ai été salarié de l’usine pendant 4-5 ans à l’époque ou j’étais pilote d’usine pour CCM. Je roulais pour eux en Mondial, en Europe, Angleterre, Irlande et je faisais du développement pour eux quand la banqueroute a tout arrêté en 2004. Je connaissais donc très bien toute la famille Clews, c’est assez marrant parce que je retrouve aujourd’hui à l’usine les gamins qui faisaient du Piwi dans la cour à l’époque.

David Dumain (Petrol Head, Moto Heroes, Sans Concession) était monté à l’usine pour un reportage, il avait rencontré Austin Clews, mon pote de l’époque en fait et un pote de Fogarty aussi à l’époque, c’est d’ailleurs lui le PDG de CCM aujourd’hui après le décès de son père. Quand Austin dit à David, après l’essai concluant de la moto, on aimerait proposer nos motos en France, en Europe, tu ne connaitrais pas quelqu’un ? David a répondu en rigolant : oui bien sûr, il y en un que connais très bien, c’est Stéphane, il serait parfait pour ça. Ils ont pris contact avec moi et nous avons commencé à collaborer. »

Voici donc Stéphane à la conquête du marché français et européen pour la marque après les procédures d’homologation lancées évidemment. En Angleterre, le client commande sa moto sur mesure, avec les accessoires, les coloris et les finitions souhaitées. Puis il obtient un RDV à l’usine, une fois sa machine prête, pour la récupérer, l’essayer et repartir avec. La vente se faisant en direct, le suivi, le SAV est donc fait directement au domicile du client avec des mécaniciens ou techniciens itinérants. Je lui demande du coup comment ils feront ici :

« Oui, moi je n’ai pas l’usine. J’ai d’abord cherché un local standard avant de me dire, non ce n’est pas ça tu te trompes. J’habite un coin sympa, un gite à proximité de 800m2 que l’on va aménager et je loue une ancienne étable de 65m2 à l’intérieur et une ancienne bergerie en face de 45m2 ou j’ai installé mes bureaux. On va donc faire le showroom ici, il y a environ quinze places pour dormir dans le gite, une piscine. Quand on recevra les motos, les clients viendront sur place les réceptionner sur un road trip inclus dans le prix de la moto. Ils pourront rester sur place, à une dizaine pour les premiers kilomètres de rodage et manger un bout avec nous le soir avant de repartir le lendemain avec leur moto.  Pour ce qui est du service après-vente, pour 2020 à la livraison des premières motos, on a prévu de faire la même chose. On va répliquer avec des mécanos au volant comme en Angleterre qui viendront à domicile des clients. »

Comment here