EWC

#EWC – LE TEAM F.C.C TSR HONDA FRANCE #5 REMPORTE LES 12H D ESTORIL

Rédacteur : Patrick BERTINEAU

Cette 2ème épreuve du championnat d’endurance moto renoue avec une bataille aux avants-postes. Bien évidemment que les Teams favoris sont au rendez-vous et ne manqueront pas de se livrer de belles bagarres.

Lors des qualifications, c’est le Team YART #7 Yamaha qui effectua la meilleure moyenne des 3 pilotes dont 2 sous la barre des 1’38 ». A quelques faibles longueurs en dessous, Le Team BMW Motorrad World Endurance #37 se place en 2ème position, suivi du Yoshimura SERT Motul #1. Le Team officiel Honda F.C.C TSR France est 4ème alors que la Kawasaki Webike #11 est plus en retrait en 8ème position.

Ce sera donc une bataille entre les ténors que les téléspectateurs pourront suivre uniquement devant leurs postes de télévision car une fois de plus, cette épreuve est à huis clos.

N’oublions pas une belle prestation du Team Kawasaki BMRT 3D Maxxess #24 en SuperStock qui se place honorablement en 9ème position.

Le départ est donné ce samedi 17 juillet 2021 à 9H heure locale sous un ciel bien dégagé annonçant de belles températures dignes d’une météo du sud du Portugal.

Le très expérimenté pilote Gregg Black du Team Yoshimura SERT Motul #1 effectue un très bon départ et vire en tête dès le premier virage mais il n’est pas sans compter le talent des adversaires qui ne vont pas en rester ainsi.

Photo : Patrick BERTINEAU

Très rapidement c’est un trio de choc qui se livre une bagarre certes prévisible avec la BMW Motorrad World endurance #37 qui s’empare du commandement en prenant cependant une petite longueur d’avance. Le Team YART Yamaha #7 effectue de bons chronos et revient à l’avant du peloton.

Photo : Patrick BERTINEAU

Dès les premier relais, ce sont 3 pilotes qui imposent leur supériorité. Au bout de 2H30′ de course, c’est un premier coup de théâtre qui s’abat à l’avant avec une chute de la BMW #37.

Photo : Patrick BERTINEAU

Discrètement, la Kawasaki Webike #11 vient se mêler à la bagarre. A ce stade, on note les positions suivantes : P1 = YART #7 – P2 = SERT #1 – P3 = Kawasaki Webike #11.

Photo : Patrick BERTINEAU

En catégorie SuperStock , c’est la Kawasaki #24 du Team BMRT 3D Maxxess qui domine.

Photo : Patrick BERTINEAU

Quelques tours plus tard, c’est le Team champion du monde en titre Yoshimura SERT Motul #1 qui part à la faute. Rien de grave pour les pilotes mais une chute au classement dans la mesure où les écarts sont serrés à l’avant : la moindre erreur ne pardonne pas!!

Au bout de 3 heures de course, Le Team YART #7 maintient sa position de leader avec 30 secondes d’avance sur la Kawasaki Webike #11 et 1 minute sur la Honda F.C.C TSR France.

A la 5ème heure de course, la Honda F.C.C TSR #5 prend le commandement mais pour une courte durée.

A la mi-Course, les 2 équipages de tête se livrent une belle bagarre avec des chronos en 1’41 » fort : 10 secondes séparent la Yamaha YART #7 de la Kawasaki Webike #11.

Photo : Patrick BERTINEAU

A 15H30 (+6H30 de course), la Kawasaki Webike Tricstar #11 est en tête de la course mais doit rejoindre les stands pour un arrêt programmé afin de refaire le plein d’essence. Erwan Nigon prend le guidon mais la Yamaha du Team YART #7 passe en tête en bout de ligne droite. Quelques secondes plus tard, un nouveau coup de théâtre vient de s’abattre sur le circuit d’Estoril où le pilote Niccolo Canepa de la Yamaha YART #7 chute (sans gravité pour le pilote) mais ne peut repartir. C’est ainsi qu’il rejoint les stands. La moto est ramenée dans un fourgon de sécurité. Les mécanos s’activent afin de remettre en bon état de marche la Yamaha du Team autrichien managé par Mandy Kainz. Il a fallu 13 minutes pour cette intervention mécanique. Karel Hanika repart en 19ème position!!!.

Pendant ce temps, le Team VRD Igol Experiences # 333 pilotée par Florian Alt est provisoirement en 3ème position.

Photo : Patrick BERTINEAU

16H16′, nouveau rebondissement avec un accrochage impliquant le pilote Xavier Siméon du Team Yoshimura SERT Motul #1 qui percute la Kawasaki #4 du Team TATI Team Berringer, pilotée par Morgan Berchet qui parvient cependant à remonter sur sa machine et rejoindre son stand. Le Safty-car est sorti 10 minutes mais la Suzuki #1 est lourdement abîmée. La moto du Team TATI Team #4 repart après 12 minutes d’intervention mécanique.

TATI Team #4 repart en 13ème position alors que Sylvain Guintoli du Team Yoshimura SERT #1 reprend la course en 24ème position!!

En catégorie Superstock, l’équipe Kawasaki BMRT 3D Maxxess #24 Michelin est en tête de sa catégorie et pointe en 5ème  position au scratch alors que la Honda National Moto #55 (SuperStock) est en 9ème position au scratch.

Après 8 heures de course, le classement provisoire général devient =

Classement Provisoire EWC de la course =

Classement Provisoire SuperStock de la course =

La BMW Motorrad Endurance #37 effectue une très belle remontée et pointe désormais en 4ème position puis en 3ème position 1 heure avant l’agitation du drapeau à damiers mais à 2 tours du leader de la course.

Nouveau coup de théâtre sur cette épreuve où la Kawasaki Webike #11 est victime d’une panne d’essence alors qu’elle pointait en tête de la course. Elle est reléguée en 3ème position mais reste à 2 secondes du Team VRD Igol Expériences #333 où le pilote Florian Marino se bat comme un lion afin de conserver sa 2ème place et cela après 11h35′ de course. Nous assistons à un très beau spectacle où le suspense est à son comble. Chacun doit garder son sang froid mais la pression est énorme.

A 10 minutes avant la fin de course, la Kawasaki Webike #11 passe en seconde position…

 

Photo : Patrick BERTINEAU

21H00 : la direction de course agite le drapeau à damiers et voit la victoire du Team F.C.C TSR Honda France #5.

Résultat Final =

P1 = Honda F.C.C TSR #5

P2 = Kawasaki Webike #11

P3 = Yamaha VRD Igol Expériences #333

Podium Scratch :

 

Photo : Patrick BERTINEAU

Classement SuperStock =

P1 = Yamaha BMRT 3D Maxxess #24 – Michelin

P2 = Honda National Motos #55

P3 = Yamaha Team 18 Sapeurs Pompiers #18

Podium Superstock =

Photo : Patrick BERTINEAU

 

 

 

 

Comment here